Angioplastie coronaire
Stent
Stent

ANGIOPLASTIE CORONAIRE : MISE en PLACE du STENT

 

LE STENT CORONAIRE

Les stents sont de petits ressorts en métal, placés dans les artères pour éviter qu'elles ne se bouchent ou se rétrécissent de nouveau.
Actuellement il existe 2 types de stents :

  1) Les stents nus qui ne comportent que la partie métallique.

 

  2) Les stents actifs, de dernière génération qui sont recouverts sur leur partie métallique d'un médicament qui est libéré au cours du temps et qui lutte contre le phénomène de ré-obstruction de l'artère. Ils représentent les trois quarts des poses de stents réalisées en France.
Composition d'un stent: acier inoxydable ou cobalt chrome ou platine-chrome. Sa découpe précise est effectuée au laser.


Découpe du stent au laser

 

ANGIOPLASTIE avec STENT

L'implantation d'une endoprothèse ou stent peut se faire de deux manières :

  1) Soit après angioplastie au ballonnet

Après sa déflation, le ballonnet est retiré. Il est important que le guide reste en place pour éviter de le repasser à travers une dissection artérielle créée par l'écrasement de la plaque contre la paroi.
Le stent est ensuite monté sur le guide coronaire 0,014'' laissé en place. Il est placé de telle sorte qu'il couvre totalement la lésion et s'appuie de part et d'autre en zone "saine".
Le largage du stent se fait par l'inflation du ballonnet. Comme pour l'angioplastie au ballon seul, cette inflation est caractérisée par une durée (en général 30 secondes) et une pression (le largage des stents se fait en règle générale avec une pression élevée > 14 bars).
L'inflation du ballonnet terminée, le stent est largué, accolé contre la paroi artérielle. Le ballonnet déflaté est retiré de l'artère, puis du cathéter-guide, de la même manière que pour une angioplastie conventionnelle au ballon.
Le guide toujours en place, un premier contrôle graphique permet de visualiser le bon résultat (bon positionnement du stent, endoprothèse suffisamment déployée, pas de complication au niveau du site traité, bon flux de l'artère).
Après avoir retiré le guide de l'artère coronaire, un dernier contrôle radiographique est réalisé, avec au moins deux incidences orthogonales.

  2) Soit par stenting direct

Dans ce cas, pas d'angioplastie au ballon au préalable, le cardiologue implante directement le stent en regard de la zone rétrécie. Les étapes du guide et les contrôles restent les mêmes que pour le procédé décrit précédemment.

 

haut de page