Coronarographie
But de l'examen
But de l'examen

CORONAROGRAPHIE : BUT de l'EXAMEN

 

La coronarographie permet de déterminer la présence ou l'absence d'une maladie coronaire essentiellement obstructive.

 

FORMATION DE LA PLAQUE D'ATHEROME

Au fil des années, la plaque d'athérome s'installe sur les parois de nos artères. Associée aux facteurs de risque cardiovasculaires, elle va rétrécir (sténoser)  la lumière.
Les artères coronaires sont largement concernées par ce processus. La sténose, lorsqu'elle
atteint un certain degré d'importance, a comme retentissement clinique un angor ou angine de poitrine.
L'occlusion coronaire par rupture de la plaque ou par thrombose, se traduit par un syndrôme coronaire aigu et conduit à l'ischémie myocardique.

Les indications de la coronarographie ont été élargies depuis le développement de l'angioplastie coronaire. 
La coronarographie va permettre d'évaluer l'étendue ou non des lésions coronaires et de proposer au patient deux options thérapeutiques.
1) traitement médical 
2) revascularisation du myocarde soit par angioplastie coronaire, soit par chirurgie cardiaque (PAC)

Dans la liste des nombreuses indications retenues pour l'exploration invasive des coronaires par la coronarographie, certaines sont formelles, d'autres plus discutables. Le médecin prescripteur analysera toujours préalablement à l'examen le consentement du patient certes mais aussi le rapport bénéfice-risque encouru.
• état clinique du patient évoquant un angor, la présence d'un ou plusieurs facteurs de risque cardio-vasculaire associé motivera le choix de l'examen par rapport à un autre test d'ischémie.
SCA ST+ (STEMI) : c'est l'infarctus du myocarde comme on le connaissait avant la nouvelle dénomination en SCA. C'est l'occlusion aiguë de l'un des vaisseaux coronaires, la coronarographie et l'ouverture du vaisseau doit se faire en urgence.
SCA ST- (NSTEMI) : c'est le syndrome coronaire aigu sans élévation du segment ST, accompagné d'une élévation des enzymes cardiaques ou marqueurs de l'ischémie myocardique.
• tests d'ischémie myocardique positifs ou douteux (épreuve d'effort, scintigraphie myocardique…).

 

haut de page