Occlusion Coronaire Chronique
Surveillance
Surveillance

OCCLUSION CORONAIRE CHRONIQUE : SURVEILLANCE PENDANT et APRES la PROCEDURE

 

LA SURVEILLANCE DU PATIENT PENDANT LA PROCÉDURE

La surveillance du patient bénéficiant d'une angioplastie coronaire sera menée par le cardiologue opérateur et les paramédicaux (associée dans certains centres à un anesthésiste en salle).

Cette surveillance est superposable à celle décrite pour une coronarographie, en y ajoutant les paramètres cliniques et hémodynamiques liés à l'angioplastie.

   • Etat clinique
Il nous appartient aussi de prévenir et de rassurer le patient de l'éventuelle survenue d'une douleur angineuse au moment de l'inflation du ballonnet afin qu'il ne s'inquiète pas.

Il convient d'avoir toujours à l'esprit que le stress du patient peut être responsable d'une élévation du rythme cardiaque et de la tension artérielle ainsi que de vasoconstriction ; à l'inverse, il peut provoquer un réflexe de type vagal avec sueurs, pâleur, bradychardie et hypotension.

    • Electrocardiogramme, surveillance de la Tension artérielle et de la respiration

   • La surveillance de la quantité de produit de contraste et de la dose de rayonnement délivrée

Certaines angioplasties complexes peuvent nécessiter beaucoup de temps.

 

LA SURVEILLANCE DU PATIENT APRÈS LA PROCÉDURE

Après la procédure, le patient est amené en salle de réveil pour une surveillance assurée par l'équipe paramédicale de la salle de cathé ou par une équipe dédiée à cette salle.

Le patient y est surveillé pendant 1h après l'angioplastie (ECG, TA et saturation en O2).  
L'orientation du patient après l'angioplastie dépend des différents modes de fonctionnement des établissements, de l'état du patient et de sa pathologie cardiovasculaire pour laquelle il a été amené en salle de coronarographie.
Les patients admis pour une angioplastie programmée ou réalisée à la suite d'une coronarographie rejoignent une unité de surveillance dédiée à cette technique de revascularisation ou bien leurs chambres à condition qu'elles soient pourvues d'une surveillance télémétrique.

Les patients victimes d'un infarctus du myocarde et revascularisés par angioplastie primaire sont hospitalisés en USIC ou Soins Intensifs, tout comme les patients pour lesquels l'angioplastie était complexe nécessitant des soins et une surveillance adaptée.

 

haut de page